Propriétés thermiques des éléments de la contruction

  • Conductivité utile i (en W/mK) :
    C'est une caractéristique intrinsèque des matériaux. Elle représente le flux de chaleur par m2 traversant 1 mètre d'épaisseur de matériau homogène pour 1K de différence de température entre ses deux faces. Plus elle est faible, plus le matériau est isolant. Sa valeur se détermine expérimentalement et figure dans des tables dans les DTU règles Th U.
  • Résistance thermique R (en m2K/W) :
    C'est la caractéristique thermique d'un produit. Elle représente l'inverse du flux de chaleur à travers 1m2 de surface pour une différence de température de 1K entre ses deux faces. Lorsqu'un produit est constitué de plusieurs couches homogènes, la résistance thermique de l'ensemble est la somme des résistances de chaque couche.
  • Coefficient de transmission thermique U* d'une paroi (en W/m2K) :
    C'est le flux de chaleur à travers 1m2 de paroi pour une différence de température de 1K entre les deux faces. Il correspond à l'inverse de la résistance thermique de la paroi majorée des résistances thermiques superficielles.
  • Pont thermique linéaire Y (en W/mK) :
    C'est une partie linéaire de bâtiment où la résistance thermique d'une paroi entre un local chauffé et un local non chauffé ou l'extérieur est sensiblement modifiée par une discontinuité (changement d'épaisseur de matériaux, liaison entre deux parois). Les cœfficients de ponts thermiques peuvent être obtenus par calcul et figurent dans les DTU règles Th U.
  • Perméabilité :Un bâtiment dont l'étanchéité à l'air est de mauvaise qualité peut voir ses besoins de chauffage augmenter de plusieurs KWhep/m2.an par rapport à une réalisation de qualité. Les défauts d'étanchéité se traduisent par des infiltrations d'air parasites et ont un impact en terme de déperditions, de confort, de santé, d'accoustique et d'efficacité des systèmes de ventilation.